Surveillance Electronique
Surveillance Électronique

Surveillance Électronique

En avril dernier, Radio-Canada a découvert que des « intercepteurs d’IMSI », appareils capables d’intercepter les données des téléphones mobiles, étaient à l’oeuvre dans la capitale fédérale. Cette révélation a mis en lumière la menace bien réelle qu’est la surveillance électronique. Cette nouvelle réalité a vu le jour avec l’apparition des ordinateurs, des téléphones portables, ainsi qu’avec l’apparition d’Internet. Il existe plusieurs méthodes et raisons de surveillance électronique. Par exemple, un employeur veut surveiller de façon électronique certains employés. Les forces policières font l’utilisation de bracelets électroniques afin de surveiller les délinquants. Aussi, une des méthodes les plus utilisées est pour l’étude des comportements en ligne. La méthode de surveillance électronique qui nous intéresse aujourd’hui est l’espionnage industriel ou entre pays.

 

Tout d’abord, sachez que vos activités en ligne laissent des traces et sont facilement retrouvables. Par exemple, à chaque fois qu’un paiement par carte est effectué ou qu’un appel est donné, cela laisse une empreinte traçable. Ces données peuvent être retrouvées et étudiées par certaines compagnies afin d’en déduire les habitudes de comportement d’un individu ou d’une entreprise.  Celles-ci servent ensuite à leur faire parvenir de la publicité ciblée. Ces renseignements sont très prisés et sont revendus entre entreprises. L’information trouvée aide d’ailleurs à mettre en place des stratégies de ventes de produits ou de services.

 

Les moyens de surveillance électronique en milieu de travail sont nombreux. Des caméras sont souvent installées à l’intérieur et à l’extérieur des établissements. Elles sont parfois même installées dans les véhicules de transport. L’employeur peut aussi procéder à une consultation de l’historique de votre navigation sur Internet. Il peut consulter vos courriels et le contenu de votre ordinateur. Vos conversations téléphoniques peuvent même être enregistrées. Vos profils des réseaux sociaux peuvent aussi être scrutés à la loupe. Bien qu’il s’agisse d’une atteinte à la vie privée, un employeur a le pouvoir de surveiller électroniquement ses employés. La pratique de l’employeur doit toutefois être balisée. Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez visiter les articles Normes du travail caméras de surveillance et Loi sur caméra de surveillance au travail.

 

Surveillance Électronique dans le contexte commercial

L’espionnage industriel est de plus en plus commun. D’ailleurs, de plus en plus de groupes de pression et d’activistes au Québec protègent leurs communications grâce à des logiciels de chiffrement. Ils évitent ainsi que l’information pertinente ne tombe entre de mauvaises mains. Plusieurs appareils peuvent assurer la sécurité des renseignements, des documents et des conversations confidentielles. Détenez-vous de l’information importante et confidentielle, mais vous ignorez par où commencer afin de protéger vos données et conversations de travail? Des professionnels de la sécurité offrent bien souvent un service d’évaluation et de balayage de vos équipements afin d’identifier vos lacunes en sécurité. Ils vous proposeront ensuite des méthodes pour contrer la surveillance électronique.

Pour une tranquillité d’esprit et une bonne gestion sécuritaire de votre entreprise, des compagnies comme Santor, détaillant canadien situé à Montréal, offrent une gamme de produits et services de contre-surveillance électronique.

Prev Surveillance Entreprise

Related posts